@OfficielDaran – Endorphine 8/10

Publié: 22 septembre 2017 dans Musique

Endorphine, c’est du Daran pur, intense, puissant et revendicateur. La majorité des textes sont de son fidèle parolier Pierre-Yves Lebert et le propos se fait sans détour. La musique de Daran épouse à merveille sa poésie directe. Souvent sombre mais jamais assommante. Si Daran dit avoir beaucoup travaillé avec ses démos, cela n’enlève rien à la richesse des arrangements et de la production et ce malgré que ces derniers servent à consolider la simplicité de l’œuvre. Mature, réfléchie et lourde (n’ayons pas peur des mots) Endorphine porte à réfléchir sans pour autant être moralisateur.

Daran - Endorphine

Publicités

C’est rempli d’une immense joie que je retrouverai Jason Bajada mardi prochain! Il sera en studio afin de nous parler de son nouvel album Loveshit II (Blondie & the Backstabberz). Son rude « accouchement », ses influences tout comme sa démarche personnelle seront de la rencontre.

De plus, je reviendrai sur les nouveautés musicales du Souljazz Orchestra (Under Burning Skies), Poni (Album complet), Mastodon (Cold Dark Place), Daran (Endorphine), Tire le coyote (Désherbage), Noah Gundersen (White Noise) et The Killers (Wonderful Wonderful). Toutes ces nouveautés et beaucoup d’autres chansons aux programme grâce aux volets #YaPasDeuxChansonsPareils #DansLeCiel et #Parallele

Ce 363e Poste d’écoute sera en ondes mardi le 26 septembre prochain de 21h à 23h à la radio et sur le web du FM 103,3.

Jason Bajada

@souljazzorch – Under Burning Skies 8/10

Publié: 22 septembre 2017 dans Musique

Le Souljazz Orchestra fait un retour en force avec l’un de ses meilleurs albums où il attise de nouveau la musique Jazz et Soul avec assurance. Le collectif canadien greffe quelques textes percutants et sociales à sa musique festive et ensoleillée. Maîtrisant pleinement l’utilisation des boîtes à rythmes toutes droites sorties des années 80 et des arrangements de cuivres plus contemporains, le SoulJazz Orchestra se fait créatifs à souhaits. Under Burning Skies est un disque chaud qui allie revendications sociales et ambiance des plus tropicale.

The Souljazz Orchestra - Under Burning Skies

@mastodonmusic – Cold Dark Place 7.5/10

Publié: 22 septembre 2017 dans Musique

Quelques mois seulement après la parution de Emperor of Sand, Mastodon revient avec le EP Cold Dark Place. Une écoute suffit pour comprendre les raisons ayant poussé le groupe à exclure les chansons de Cold Dark Place de Emperor of the Sand. On est complètement ailleurs! Exit le Sludge et même le Metal, ils nous proposent plutôt un Hard Rock progressif des plus senti et inspiré. Comme quoi même un bête féroce peut changer.

Mastodon - Cold Dark Place

@noahgundersen ‏- White Noise 7.5/10

Publié: 21 septembre 2017 dans Musique

Troisième album complet pour Noah Gundersen. Cette fois il se montre beaucoup plus Rock que sur ses deux précédants albums; en y allant même de quelques envolées digne du Rock progressif (Cocaine, Sex & Alcohol, Fear & Loathing et Wake Me Up, I’m Drowning). À cela, ajoutons une amélioration sur sa qualité de “songwriter” ainsi que de producteur. Si sa voix nous rappelle celle de Tom Yorke, de par son léger falsetto; la charge émotive bien présente fait mouche et à vite fait de nous faire oublier les petits écarts de conduites. Une douce progression artistique.

Noah Gundersen - White Noise

Tricky – Ununiform 5.5/10

Publié: 21 septembre 2017 dans Musique

Depuis la parution de son album précédent Adrian Thaws en 2014, Tricky reste en marge du monde musicale et de la société en generale. Ce 11e album Ununiform risque de ne pas y changer grand chose. Tricky semble y confondre maturité et marasme. Malheureusement, l’arrivée de la très présente Mina Rose et de sa douce voix ne réussit guère à percer ce gouffre où nous entraîne Tricky. Dommage car s’il y avait mis un peu plus de cœur, bon nombre des chansons de Ununiform auraient pût prendre une toute autre dimension et n’auraient pas sonnées comme des démos encore en chantier.

Tricky - Ununiform

@thekillers ‏- Wonderful Wonderful 8/10

Publié: 21 septembre 2017 dans Musique

Wonderful Wonderful est l’album de la maîtrise pour les Killers qui réussissent ainsi à garder plein contrôle sur leur excentricité. Il en découle un œuvre ou la charge émotive est grande et présentée en crescendo de manière soutenue et efficace. Si Wonderful Wonderful peu sembler décousu pour certain, j’ai préféré l’entendre comme inventif et faisant fit des Canvas Pop/Rock afin de mieux les embrasser.

The Killers - Wonderful Wonderful