Archives de août, 2014

@KingKaroshi – Laundry 6.9/10

Publié: 29 août 2014 dans Musique

Avec une voix haute rappelant celle de Thom Yorke King Karoshi est musicalement plus près de Franz Ferdinand que de Radiohead. Percutions soutenues apportant une rythmique accrocheuse. Des guitares accrocheuses aux textes très bien écrit, ce quatuor Montréalais suit de près le chemin de Half Moon Run.

La série Sons of Anarchy m’aura, un plus de m’avoir divertie avec grand bonheur, fait découvrir deux artistes. Le premier Noah Gunderser dont je vous parlais là: https://fredericbussieres.wordpress.com/2014/07/18/noahgundersen-ledges-8-210/ et Joshua James. Ce dernier offre sur son 6e album (ouf j’ai du rattrapage à faire!) un Country/Folk/Rock construit par un fort habile songwriter honnête et possédant une belle profondeur. Fin habilleur, il réussit avec beauté à faire sien le répertoire d’autrui… ah oui aie-je mentionné que toutes les pièces sont des reprises du groupe Modest Mouse.

Nous ayant habitués à un FreeJazz plus décoiffant, je suis resté sur ma faim. J’ai aussi cherché le côté Western que j’ai finalement trouvé très subtile. Un album d’ambiances douces pas pas nécessairement inévitable.

Pour je ne sais trop quelle raison, les sonorités très Americana m’ont surprises… agréablement surprises. Un belle prose portée à merveille par Robin-Joel Cool (dont l’émotion atteint son point fort lorsque sa voix rencontre celle de Viviane Audet). Mentana propose un premier EP trop court ou l’on n’a guère le temps de s’ennuyer.

Plus qu’une compilation de grands succès, cet album soulignant les trente ans de la maison de disque Audiogram se présente comme un collection de relectures, par les artistes nous ayant fait connaitre ses chansons, d’un pan de notre histoire. De Sous les cheminées de Richard Séguin à Johnny Go de Jean Leloup en passant par la touchante Tout nue avec toi de Mara Tremblay, la transformé Les Coloriés d’Alex Nevsky ainsi que la mise-à-jour de Libérez-nous des libéraux des Loco Locass; on note très peu de faux pas dans ce parcours exemplaire. Michel Bélanger à, et ce depuis plus de trente ans, eu du flair et du talent. Souvent émouvant, fréquement étonnant et parfois drôle; voici un bel objet d’art qui bien que penché sur le passé regarde aussi bien vers l’avenir.

213e #Postedecoute…

Publié: 27 août 2014 dans Musique

Pour entendre ou pourquoi pas ré-entendre mon Poste d’écoute d’hier avec les nouveautés de Ben l’oncle Soul, Willows et Bénabar; le tout regroupé en trois volets: Entre les lignes, Fred l’oncle Soul et Ville lumière c’est par ici: http://podcast.fm1033.ca/podcast/download_mp3/73468.mp3

Bonne écoute

Pas le plus grand fan de ses album possédant tout pour être une grande oeuvre mais qui sont construit autour d’ambiances froides. Éthérée, la musique étonne surtout lors de ses trop rare incursions dans le Jazz et la Musique du monde. La réalisation surprend encore aujourd’hui.