Archives de février, 2015

Comaniac – Return to the Wasteland 6.5/10

Publié: 27 février 2015 dans Musique

Et moi qui croyait avoir déniché des petits nouveaux qui allait men mettre plein la gueule. Mais dans la réalité, je suis resté plutôt dubitatif à l’écoute de Return to the Wasteland. Musicalement cette première œuvre ne manque pas de faire palpiter mon coeur de metalleux. Avec ses rythmes martelants et syncopés; je ne peux que pointé le certain manque d’originalité mais c’est vachement bien exécuté. C’est les textes bien banal criés par la voix agressante du chanteur qui est venu miner mon plaisir. À trop vouloir en mettre, ce n’est plus du chant mais un désagréable irritant.

@butlerwills – Policy 7.5/10

Publié: 27 février 2015 dans Musique

Comme une dose d’énergie pur et très concentrer (l’album fait a peine 30 minutes) Will se fait plus directe, plus Punk/Rock que lorsqu’il oeuvre au sein de sa famille (Arcade Fire). Dans les règles de l’art Policy peu rappeler à l’occasion Artict Monkeys et The Strokes de la première heure. Il ne réinvente pas la roue mais il l’a gonflé à block.

@LaDauphinais – Du jamais vu 7/10

Publié: 26 février 2015 dans Musique

À l’écoute de ce premier EP, il m’est arrivé de pensé à Gaële ou encore à Grenadine mais La Dauphine propose une Electro/Pop légèrement plus sombre sur Du jamais vu. De plus elle possède une plume déjà bien développé ainsi qu’une voix fort agréable. L’oeuvre demeure plutôt douce mais même s’il ne s’agit pas encore « Du jamais entendu », j’ai et j’aurai bien de plaisir à la suivre.

On y est presque. Ça fait un bon nombre d’années que je ne comprend pas qu’avec nos racines de musique Trad nous ne possédions pas de band Folk/Metal à la Korpiklaani et Alestorm. Avec Punklore et Trashdition, Carotté y est presque. L’œuvre demeure un brin trop proprette et le côté Trashdition trop discret mais l’énergie est bien présent. Le groupe revisite, en bonne partie, notre répertoire folklorique (Tappe la bizoune) tout en proposant de nouvelles compositions (Chers Canadiens). Ce croisement entre La Bolduc et Sex Pistols réalisé par Vincent Peake (Groovy Aardvark dont il y a une certaine parenté) permet de rêver à une explosion sur scène. En attendant, cette première carte de visite laissé miroiter de bien belles choses.

@Wildpath – Disclosure 7/10

Publié: 26 février 2015 dans Musique

Depuis qu’elle à rejoint les rangs de Wildpath (sur Non Omnis Moriar en 2009) la voix de Marjolaine Bernard leur a réellement donner leur envol et depuis elle ne cesse de s’améliorer. À un point-elle que même en douceur elle possède une force magnifique qui sied à merveille au Metal Symphonique de Wildpath. Très théâtrale Disclosure s’adresse à ceux et celles qui aiment leur Metal bien orchestré et aussi bien nuancé. Ceux le préférant toujours à fond la caisse,  souhaiterons passer leur tour mais les autres risquent de largement apprécier.

Parfait alliage entre la Punk revendicatrice et le plaisir du Rock. Avec My Aim is True, Costello force Presley à partager son prénom car Elvis est plus que jamais gage de qualité.

construite conjointement par des membre de Radioheau et de Massive Attack, cette BO a rapidement attirée mon attention. Mais contrairement au dernier projet solo de Yorke elle a me garder captif durant ses courtes 30 minutes. Sombre et enveloppant l’Electro qui la constitue s’appuie sur une basse à faire vibrer d’envie vos haut-parleurs. Juste assez planante, ses instrumentales forment un tout cohérent.