Francis Cabrel – In Extremis 7/10

Publié: 28 avril 2015 dans Musique

Pour sont treizième album studio en carrière, Francis Cabrel revient à ses histoires (après une parenthèse sur l’œuvre de Dylan). Un propos souvent sombre et plus tranchant. J’ajoute aussi que sur In Extremis la parole est d’or et Cabrel se fait très verbeux. Par chance, la verbe y est fort jolie (À chaque amour que nous ferons) car la musique semblé parfois secondaire. L’album possède de bonnes mélodies mais celles-ci ne peuvent que très rarement prendre leur envol car ensevelies sous les mots; dommage. Si son Folk parsemé de Blues et de World ne propose rien de révolutionnaire, en revanche les textes affirment l’engagement de l’auteur/compositeur/interprète qui est loin de manquer d’inspiration. Parfois acerbe, il n’oublie pas de nous parler d’amour… envers ses filles (Les Tours gratuits).

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s