@AnikjeanH – Lost Soul 7.5/10

Publié: 31 octobre 2015 dans Musique

Lorsqu’Anik Jean a lancé Le Trashy Saloon en 2006, elle voulait plaire à son réalisateur, Jean Leloup. En 2008 avec Le Ciel saigne le martyre elle cherchait à plaire à un plus jeune public, plus « branché ». Ensuite en 2010 vint Anik Jean (2010) presenté comme l’album de la maturité pour plaire au radio et BOOM! Schizophrène arriva en 2013 et plût… à personne. Un pause s’imposait. Revoici Anik en grande forme avec Lost Soul un album fait pour plaire avant tout à sa créatrice. Paradoxalement, c’est ainsi qu’elle risque de rejoindre le plus de Jean… euh de gens pardons. L’œuvre anglophone (une première) est sombre et souvent tourmenté (on peut comprendre pourquoi) mais jamais assommante. Capable de guitares lourdes par moment (Absinthe My Love ou encore Change Your Mind en compagnie de Jason Rockman) tout autant que de la douceur de son piano (Closer interprétée avec Richard D’anjou) on la sent parfois emprunt d’une belle fragilité (Never Enough). L’album de la rédemption? Probablement oui.

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s