Thomas Fersen – Un coup de queue de vache 6.5/10

Publié: 26 janvier 2017 dans Musique

La différence entre avoir une signature et suivre une formule est mince. Une signature, c’est une discrète touche qui nous permet de reconnaître aisément l’artiste derrière l’œuvre. Une formule, c’est plutôt un moule, une paresse intellectuelle qui uniformise les créations d’une même artiste. C’est justement le « piège » dans lequel semble tombé Thomas Fersen. Rien n’est mauvais sur Un coup de queue de vache, mais la nouveauté n’est guère au rendez-vous. Tout se ressemble, les thèmes, les mélodies, les intonations. Un album interchangeable avec les précédents, sans surprise.

thomas-fersen-un-coup-de-queue-de-vache

Publicités
commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s