Archives de avril, 2017

Orloge Simard poursuit son aventure avec Beuvez tousjours, ne mourez jamais. Un album sans compromis et qui réfute la langue de bois. Conséquemment, la vilgarité s’invite souvent dans le propos mais rarement de manière purement juvénile. Ce qui surprend c’est qu’en dessous de ses quelques écarts de conduite, il se dégage de Beuvez tousjours, ne mourez jamais, un certain optimisme. Comme quoi la dérision peut apporter un lâcher prise salutaire. Au final, en multipliant les styles adjacents au Rock, Orloge Simard est souvent en pleine réalité… crue. 

Orloge Simard - Beuvez tousjours, ne mourez jamais

Publicités

@davidjalbert – 5 7/10

Publié: 26 avril 2017 dans Musique

Co-réalisé par David et le guitariste Étienne Joly, 5 démontre une maturité musicale chez David Jalbert qui laisse libre-court à son inspiration. Sur 5, David raconte son histoire, ses dérapes et ses joies. Festif, 5 laissent tout de même place à ses émotions sur Qu’attendais-tuAly (touchante pièce pour sa fille), et l’émotion d’autrui sur L’aspirateur (très réussi d’ailleurs); tant mieux car c’est ainsi qu’il évite le mieux la répétition et touche la cible. Est-ce parce qu’il y parle beaucoup de lui que la plume de David est, il m’a semblé, plus gênée? N’empêche, que M. Jalbert est toujours aussi authentique et transmet bien son amour du public.

David Jalbert - 5

Canailles

Mardi dernier, les membres de Canailles sont venus nous présenter leur troisième album Backflips. Rituel de création, rodage pré-enregistrement, thèmes abordés, voilà quelques un des sujets dont il a été question. Le studio va vibrer au son de Canailles car le groupe nous a offert une endiablée performance de leur chanson Rendez-vous galant (Audio / Vidéo) à la fin de notre rencontre. Pour (ré)entendre cette sympathique rencontre, dirigez-vous à cette adresse.

De plus, je suis revenu sur les nouveautés musicales d’Ariane Moffatt (Le Petit Spectacle à La Chapelle), de MC Paquin (Deliver Love (Side B)), Kendrick Lamar (DAMN.), de Sheryl Crow (Be Myself), de Maxïmo Park (Risk to Exit) et Harry Manx (Faith Lift). Toute ces nouveautés et beaucoup plus encore grâces aux volets #SurLaGlace #DuoImprobable ainsi que #AimesTuLaVie

Cette 343e édition de Poste d’écoute est maintenant disponible dans sont intégralité sur le site web du FM 103,3. Bonne écoute!

Moins de deux ans après la sortie de son album Devant les possibles, Simon Boudreau est de retour avec Les aléas de l’ailleurs. Si ses racines sont toujours Folk, Simon est plus électrique que par le passé; il chante aussi de manière légèrement plus aiguë. Ses mélodies sont aussi plus rythmées et l’accompagnement à la batterie (Marc-Antoine Dauphin) y est assurément pour quelque chose. Boudreau est par moment à l’écoute de l’autre (Les Couvertures, Dans ta tête) mais aussi de son désir de se renouveler (Les Aléas de l’ailleurs). Très habile avec les mots (Belles à brailler) Simon Boudreau mélange avec justesse émotions et plaisirs.

Simon Boudreau - Les Aléas de l'ailleurs

@katenash – Agenda 7.5/10

Publié: 23 avril 2017 dans Musique

Démarré via Kickstarter, le 4e album de Kate Nash est soit devenu un microalbum, soit il s’agit ici d’un avant goût du résultat découlant de cette campagne de financement. Espérons qu’il s’agisse de la première option. En éternelle mutation artistique Kate Nash prend sur Agenda des airs de M.I.A. sur les deux premières pièces tandis que que sur les deux dernières elle embrasse un côté Pop Rétro noir fort sympathique.

Kate Nash - Agenda

@seabornemusic – Lustre 7.5/10

Publié: 21 avril 2017 dans Musique

Seaborne c’est Maryse Bernard et Solomon Krause-Imlach, un duo que nage dans les eaux Electro/Pop avec de petites touche de Soul. J’ai a quelques reprises eu en tête les premiers albums d’un autre duo, Beady Belle, durant l’écoute de ce microalbum. On y entend la recherche musicale, le fait que rien n’a été laissé au hasard sur Lustre. Si l’exploration y est plutôt sombre, Seaborne laisse rapidement entrer la lumière dans leur chansons. La versatilité de la voix de Maryse Bernard et très bien représentée mais la sensibilité de Solomon Krause-Imlach ajoute aussi un beau relief. Suave.

@RonSexsmith – The Last Rider 7.5/10

Publié: 21 avril 2017 dans Musique

Le fait que les musiciens que l’on entend sur The Last Rider soient pour la première fois ceux de tournée est plus qu’anecdotique. La collusion être les membres et Sexsmith s’entend partout sur l’album. Intime, on assiste à une réunion d’amis qui autour d’une bonne bouffe se confient, se racontent. Fort mélodiquement, le Folk de Ron Sexsmith est doux sans être linéaire. Ensoleillé, The Last Rider, respire la bonne humeur, apaise et fait du bien.

Ron Sexsmith - The Last Rider