Archives de novembre, 2017

Au fil des années, The Dear Hunter, est toujours demeuré dans la marge, pourtant, leur Rock progressif possède tout pour plaire. Sur ce nouvel EP, ils ne réinventent guère la roue mais la fond rouler rondement. C’est que sur All is as All Should Be, s’est au côté plus sucré des Dear Hunter que l’on a droit. Emprunt d’une sagesse mais aussi de spontanéité, le EP se décline comme une très longue chanson qui passe très vite; avec de nombreuse variations et de douces expérimentations.

The Dear Hunter - All is as All Should Be

Publicités

@U2 – Songs of Experience 6.5/10

Publié: 30 novembre 2017 dans Musique

Avec Songs of Experience, U2 propose ne œuvre mature mais non-linéaire. Il y transpire un parfum assumé de résilience. Les chansons sont entraînantes mais moins habitées qu’à leur débuts. Cela étant dit, Songs of Experience est axé sur le désespoir et ne figure pas parmi les plus joyeux albums de la bande à Bono. N’empêche, que U2 semble enfin avoir compris qu’il n’a plus rien à prouver et fait maintenant de la musique pour le plaisir.

U2 - Songs of Experience

Révolution conservatrice, c’est ainsi que s’appelle le douzième album de Mononc’ Serge, une œuvre résolument plus Rock que Mononc’ Serge 2015. Le roi de la phrase assassine défend admirablement bien son trône. Ironie et authenticité rayonnent d’un bout à l’autre de l’album, entremêlant sauts d’humeur et humour avec brio. Si la Révolution conservatrice s’essouffle légèrement en fin de mandat, cette séance d’exercices tombe à point surtout « que par bout, ça fait un bien fou de faire un pied de nez à l’ordre et au bon goût».

Mononc' Serge - Révolution conservatrice

@Audionaute – Synapses 7.5/10

Publié: 29 novembre 2017 dans Musique

Album concept, réalisé par Francis Perron (Bears of Legend, Laurence Castera, Voïvod). Synapses invite l’auditeur dans la tête d’un jeune homme fragilisé par son passé. Le groupe en profite pour complexifier leur univers musicale en y ajoutant cordes et trompettes et en ponctuant leurs textes de regards critiques sur la société moderne. Musicalement très introspectif et cérébrale, Synapses n’est pas une oeuvre facile et demande la pleine attention de son auditeur qui s’il se prête au jeu, sera rapidement porté par le voix haute de Rémi Bergeron.

Audionaute - Synapses

Maryse Letarte

Tout un mardi hier sur Poste d’écoute alors que je recevais avec un immense plaisir Maryse Letarte dans ce que l’on pourrait appeler: une entrevue survol artistique! Nous avons bien sur parlé, de son livre-disque de comptines pour enfants (Mes petites comptines à écouter) mais aussi de ses débuts en musique l’ayant menés à nous offrir trois albums de musique Pop et deux splendides album de compositions originales du temps des fêtes. Rattrapez dès maintenant cette magnifique rencontre entre Maryse et moi en cliquant ici!

De plus, avec l’aide des volets #ATaverne #PrendreUneMarche et #SurLaRoute j’avais pour vous la musique de Carotté (Punklore et Trashdition), Edgar Bori (Mautaditement Bori), Nini Marcelle (À nous la beauté) ainsi que la nouveauté des Tireux d’roches (Tarmacadam).

Une 372e édition de Poste d’écoute (et avant dernière émission régulière avant les spéciaux des fêtes, dont mon #Top20 de 2017 et le retour de #2017EnTrio!) est maintenant disponible sur le site web du FM 103,3.

Finally it’s Christmas, deuxième album de Noël pour le trio de frères Hanson. S’ils ont visiblement vieillies depuis Snowed In lancé en 1997, ils ont su garder leur cœur d’enfant. Finally it’s Christmas consiste à quatre créations originales et huit reprises de classiques du temps des fêtes (dont ‘A Wonderful Christmas Time’ de Paul McCartney, ‘Blue Christmas’ d’Elvis Presley). Avec un son joyeux bien à eux, les Hanson semblent taillés sur mesure pour les réjouissances de fin d’année et ils s’en tirent plutôt bien. Probablement qu’aucune des chansons de Finally it’s Christmas deviendra un nouveau standard de Noël mais quelques une d’entre elles risquent de vous faire sourire à chaque écoutes; écoutes qui pourraient être nombreuse.

@ecbarlow ‏- Lumières d’hiver 6.5/10

Publié: 28 novembre 2017 dans Musique

Sur Lumières d’hiver, son deuxième album sur le thème de Noël, Émilie-Claire Barlow a le mérite de sortir des sentiers battus au niveau de la sélection musicale. Quelle belle idée d’avoir jazzé Combien de Noël de Tricot Machine, Hey Santa de Wilson Phillips qu’elle chante avec Ingrid St-Pierre ou encore As-tu vu le Père Noël? de Renee Martel livrée avec Mitsou. Dans les bons coups, il faut aussi inclure l’ajout de chœurs sur la splendide River de Joni Mitchell. Pour le reste de ces Lumières d’hiver Émilie-Claire Barlow demeure très feutrée et on en vient presque qu’à oublier que l’album joue. Avec un meilleur dosage entre douceur et pétillant l’œuvre aurait pris tout en envol mais l’artiste s’est tout de même commise à l’écriture de quelques nouveautés (Le Dernier Noël étant probablement la plus réussie); ce qui en fait une sympathique curiosité.

Emilie-Claire Barlow - Lumières d_hiver