Archives de mai, 2018

@tamineilson ‏- Sassafrass! 8/10

Publié: 31 mai 2018 dans Musique

Sur son album précédent, Don’t Be Afraid, la chanteuse canadienne maintenant Néo-Zélandaise Tami Neilson avait entrepris un virage Soul mais avait gardé plusieurs de ses racines Country. Cette fois, avec Sassafrass! elle embrasse pleinement la Soul et en profite pour changer d’ambiance sonore en ouvrant bien grandes les fenêtres afin d’offrir soleil et bonheur à ses auditeurs. Avec son groove captivant et sa prose bien affutée, Neilson jongle avec doigté du Jazz au Rockabilly sans filtre, et sans tabou mais avec intelligence.

Tami Neilson - Sassafrass!

Publicités

Cette nouvelle collaboration entre Pete Yorn et Scarlett Johansson possède quelque chose de très « chill » (ça se dis-tu encore « chill »?). Qu’importe, car à vraie dire, il y a définitivement une vibe du début des années 2000 sur Apart. Une Pop/Rock désinvolte et juste assez suave. Peut-être sans grandes surprises mais le marriage entre PY et SJ fonctionne toujours bien offrant un penchant tout aussi intéressant et légèrement plus sale que celui de She & Him.

Pete Yorn & Scarlett Johansson - Appart

Les garçons de Mordicus sont de retour avec plus que jamais un penchant pour les mélodies fortes et accrocheuses. Cependant, malgré que l’on entende sur Où sont les néons? une certaine émancipation Pop, les racines de Mordicus demeure bien ancrées dans le Rock. Récit d’un groupe à la croisé des chemins qui est fier de la distance parcouru et énergique devant celle qui se pointe sous la lumières des néons de plus en plus lumineux.

Mordicus - Où sont les Néons

Ce deuxième EP de Jeando, un grand voyageur de Québec possède quelque chose de très personnel. Le Folk de ce Shack à souvenirs n’est pas sans rappeler Tire le coyote (voix atypique et très émotive) mais avec un plus grand ajout de sonorités Pop. Jeando offre ses mélodies Americana aux arrangements intimistes et légèrement nostalgiques avec une réelle sincérité.

Jeando - Le Shack à souvenirs

Depuis la parution de son album Nous étions jeunes en 2014, Carl-Éric Hudon skeet fait plutôt discret. Le voici de retour avec ce EP comprenant deux nouvelles chansons (Je ne danse pas et Frappe un mur) et deux reprises (Sanguinet d’Hugo Bourcier et La Morte est morte de Moussette). Plus dans l’expérimentation que sur Nous étions jeunes, il effectue, en quelque sorte, un retour au sources. Je ne danse pas porte bien son nom car il requiert toute notre attention.

Carl-Éric Hudon - Je ne danse pas

Originalement paru en disque bonus de l’album Bury the Hatchet (non disponible au Canada), Looking Glass II est enfin disponible partout en version numérique. Tout comme son prédécesseur (paru en disque bonus de l’album Spellbounden 2011), Jay-Jay Johanson y reprend de manière très dépouillée (souvent seul au piano) quelques pièces de son répertoire. Si le tout démarre magnifiquement, la formule s’essouffle un peu en fin d’album. Dommage, parce que cette extrême douceur habillé à merveille certaine de ses chansons comme ‘It’s Hurt Me So’ ou encore ‘Whispering Words’.

Jay-Jay Johanson - Looking Glass II

@graveyard ‏- Peace 7/10

Publié: 25 mai 2018 dans Musique

Est-ce qu’il y a que l’originalité qui forme un bon groupe? Non mais il vient un temps ou il faut s’affranchir de ses influences. Sur Peace, Graveyard n’y arrive pas; tout au long de l’album on y entend du Led Zeppelin et du Black Sabbath. Dommage car les chansons sont ici de qualité mais manque de personnalité. Pourtant, leur Blues/Hard Rock est intéressant et manque rarement la cible. Les friands de nostalgie risque d’adorer mais les oreilles chercheuses de nouveautés passeront leur chemin.

Graveyard - Peace