Archives de février, 2020

@RosieValland – Blue 7.5/10

Publié: 29 février 2020 dans Musique

Il émane de Blue un fort désir d’émancipation, de libération de ses tourments. Se désir d’avancer se transpose inévitablement dans ses chansons qui ne ressemblent jamais à celles proposées par le passé mais qui, grâce à la force de Rosie Valland, forment une signature artistique des plus pertinente. Co-réalisé avec Jesse Mac Cormack, Blue transcende nos idées préconçues de la Pop en quelques chose de léché et raffiné. Courtes, les chansons de Blue possèdent cette force tranquille tout en finesse et en détail qui fait du bien.

Rosie Valland - Blue

@gautiersansh_ – Animal social 7/10

Publié: 28 février 2020 dans Musique

Au Québec depuis 2016, Gautier Piton alias Gautier sans H, propose avec Animal social un premier album complet moderne, sensible et urbain. Rappelant la mixture musicale d’Eddy de Pretto et Gaël Faye; soit un mélange d’Electro/Rap avec un fond de musique française à texte. S’il sait être acerbe par moment, il devient aussi plus émotif tout à tour. Avec un titre comme Animal social on se doute bien que Gautier sans H se fait observateur de sa terre d’adoption mais il garde aussi le souvenir de sa terre natale. Possédant une prose riche et aiguisée, c’est musicalement qu’il perd quelques points car il devient un brin difficile de séparer les chansons des unes des autres.

Gautier sans H - Animal social

@lesdeuxluxes – Lighter Fluid 8/10

Publié: 28 février 2020 dans Musique

Avec Lighter Fluid, Les Deuxluxes prouvent qu’ils sont loin de manquer de gaz! À première oreille, rien ne semble avoir changé pour le duo montréalais; la guitare d’Étienne Barry rugie pleinement et Anna Frances Meyer est toujours en voix. Par contre, rapidement on découvre que Les Deuxluxes ont beaucoup grandi sur l’album. Les compositions plus complexes laissent une plus grande place à l’introspection et les textes livrés avec plus de souplesse et de nuances que par le passé. Teinté d’influences psychédéliques, souvent très sixties et seventies Lighter Fluid emprunte aussi un chemin très personnel par moments comme sur For I, Myself et L’insistance (l’une des deux pièces en français). Vintage dans l’âme mais bien groundé dans le présent. Diablement efficace!

Les Deuxluxes - Lighter Fluid

@LesHayBabies – Boîte aux lettres 8/10

Publié: 27 février 2020 dans Musique

Il y a quatre ans, Les Hay Babies proposait La 4ième Dimension, une œuvre rétro-futuriste. Avec Boîte aux lettres, les autrices-compositrices-interprètes du Nouveau-Brunswick se frotte à l’album concept (chansons inspirée par la correspondance de Jacqueline (Jackie) avec sa mère) comme un voyage musicale dans le temps. Très années 60 avec flûte et guitares wah-wah, Les Hay Babies n’hésite pas à passer d’un solo de guitare Rock au Motown bien sentie. Complexe mais accessible, Boîte aux lettres s’approprie le passé pour faire reluire le présent.

Les Hay Babies - Boîte aux lettres

The Dining Rooms – Art is a Cat 8/10

Publié: 23 février 2020 dans Musique

J’ai découvert le groupe de Milan en Italie The Dining Rooms en 2003 avec leur troisième album, l’excellent Tre. Depuis, je les suis avec parcimonie, ayant délaissé la musique Lounge. Revenu sous mon radar avec Art is a Cat je les retrouve comme si on ne s’était jamais quitté avec un album riche, varié et intelligent. Fort mélodiquement, le groupe réussi à mettre beaucoup d’émotions dans sa musicalité. Les interprètes invités apportent de nouvelles couleurs sans que le repas ne devienne indigeste; bien au contraire. J’ai l’impression que je retournerai souvent me nourrir dans cette « Salle à dîner » léché, arty et stimulant.

The Dining Rooms - Art is a Cat

@Royceda59 – The Allegory 7/10

Publié: 21 février 2020 dans Musique

L’un des éléments qui m’agace dans le Hip-Hop c’est la surabondance d’artistes invités qui nous fait presque oublier la tête d’affiche. C’est pas mal le cas de The Allegory de talentueux Royce Da 5’9″ avec ses quelques 20 featurings sur 22 chansons. Conséquemment, les participations – pas toutes égales – minent parfois mon plaisirs. Musicalement fort intéressant avec ses effluves Jazz The Allegory perd aussi quelques points pour ses Skits et ses instrumentales peu pertinentes. Du reste, Royce nous permet de passer un bon moment tout en proposant un message clair et direct. Fort bien produit et réaliser par Royce lui-même, The Allegory, au final, est rythmé, allumé et l’œuvre d’un artiste en pleine possession de ses moyens.

Royce 5'9'' - The Allegory

Ludo Pin

Un super Poste d’écoute vous attendait mardi dernier alors que je retrouvais l’auteur/compositeur/interprète Ludo Pin qui lançait, il y a quelques semaines, son quatrième album Nos jours ne seront plus les mêmes. Une oeuvre Electro/Folk toute en finesse et subtilité. Cette rencontre est disponible via ma chaîne YouTube. De plus, Ludo avait apporté sa guitare afin de nous livrer une performance en direct durant l’entrevue qui est aussi disponible sur ma chaîne YouTube.

Du côté nouveautés musicales, nous n’étions guère en reste avec de nouvelles propositions signées Elephant Stone (Hollow), Grime (Miss Anthropocene), Ozzy Osbourne (Ordinary Man), Ariane Zita (Beige), Matt Holubowski (Weird Ones) et The Franklin Electric (In Your Heart). Sans oublier que plusieurs autres chansons sont venues meubler les volets #EnBateau #ToutEnCouleurs et #Noirceur.

Ce 475e Poste d’écoute est maintenant disponible dans son intégralité sur le site web du FM 103,3, Bonne écoute!