Archives de la catégorie ‘Non classé’

Amon Tobin – Isam
6.5/10
Ça s’annonçait pourtant bien… On le disait déconcertant, il ns arrive un brin ennuyant. Pas mauvais, juste long.

Les Nitrates de Madame Mimieux – Rien n’est moins grave
7.5/10
Rock lo-fi en français avec des textes plutôt réussis. Pour chasser l’ennui.

Death Cab for Cutie – Codes and Keys
7.5/10
Bien qu’ils se démarquent – de la masse; ils demeurent de redoutables mélodistes. Belle écoute!

Catherine Ringer – Ring n’ Roll
7.5/10
Album fort joyeux célébrant la perte d’un être cher. CR va ds bien des directions et on la suit partout!

Rhapsody of Fire – The Frozen Tears of Angels
8.5/10
Album très orchestral.  très mélodique.  très libre et brulant. Bref,  très, très, bon!

Lady GaGa – Born this Way
7/10
Musicalement, bien qu’un peu + rock, linéaire; il faut avouer qu’elle est efficace en ta. Tout l’monde danse!

@FrancisFaubert – (Francis Faubert)
7.5/10
Belle intensité/humanité pour ce 1er opus. Entre Adamus et Placcard. Poésie du quotidien efficace

Bon Iver – (Bon Iver)
8/10
Sur un 2e  on essaie d’aller ailleurs ou bien de présenter une continuité. Ici, on tente et réussi à faire les 2.

Hell – Human Remains
7.5/10
Doté d’une attaque et d’une diversité mélodique forte. Hell propose du Metal 80’s adapté à aujourd’hui. DEVIL!!!

@BenoitDoremus – 2020
8/10
Il s’éloigne de l’ombre de Renaud & laisse sa plume sensible, juste & drôle ns charmer.

Chilly Gonzales – The Unspeakable Chilly Ganzales
7.5/10
Bon titre pour un album dure à classer. Un rap de tête qui sait parfois être cabotin.

Ben Harper – Give Till it’s Gone
6/10
Quel fourre-tout! Il aurait gagné à avoir une meilleur direction . Le larmoiement de la voix agace.

Moby – Destroyed
6.5/10
Il y a longtemps qu’il ne ns surprend plus. Au moins cette fois il réussi à ns intéresser malgré un album bq trop long.

Sam Roberts Band – Collider
8/10
Je cherche tjs le petit qlq qui me plait tant chez le SRB. Chose certaine on en retrouve une bonne dose ici

Shannon McNally – Western Ballad
6/10
Album bien exécute mais il lui manque le petit quelque chose qui le ferait sortir du lot. Belle écriture.

Danger Mouse & Daniele Luppi – Rome
8/10
Ce nouveau projet complice entre DM, DL, Jack White et Norah Jones s’écoute très bien. Rêvassent!

Philippe B – Variations fantômes
9/10
Bienvenue au Musé PB. Quel belle exposition. Se mec à bq de talent. Œuvre d’une beauté intemporelle.

Beastie Boys – Hot Sauce Committee Part Two
7.5/10
Facilement ce que les B-Boys on fait de mieux depuis ’98. Le réalisation est incroyable!

@PascalePicard Band – A Letter to No One
7.5/10
2e opus du PPB qui, malgré une facture – unique, fonctionne à merveille. Plaisirs & maturité

Lamb – 5
7/10
J’aime ce groupe; donc de grandes attentes à demies rassasiées. La musique planante endors un peu. Le chant est agréable sans plus.

Beau Dommage: La Comédie musicale « Le Blues d’la Métropole »
7/10
Tout comme la BO de Dédé; beau travail mais trop calqués sur les originales.

Publicités

Les années 2000 n’était pas encore commencées lorsque Mario Peluso à lancé son premier album Margré tout. Bien qu’il ait prit une pause sur disque de 2006 à 2013, on peut tout de même affirmer que ça fait plus 15 ans qu’il nous fait vibrer. Au micro du FM 103,3 pour parler de son nouvel album en compagnie des Hobos hurleurs, nous avons eu beaucoup de plaisir à parler musique; un beau dialogue de passionnés disponible à cette adresse.

Peluso nous a même fait l’honneur d’interpréter une chanson de ce plus récent disque en direct; la pièce Sur son épaule, titre qui le suit depuis son tout premier album d’ailleurs. Alors faites vous plaisir et écoutez-la en boucle par ici.

Les reste de ce 223e Poste d’écoute c’est construit autour des volets « Dans l’trouble » avec la nouveauté de Lisa LeBlanc et son superbe EP Highways, Heartaches and Time Well Wasted, « Chanson à boire » avec une pièce du groupe Des ébauches tirée de leur premier album maintenant disponible Le Prisme des éclats que je recevais il y a quelque semaine ainsi que le volet « De jour en jour » soulignant le retour de Stéphanie Lapointe avec Les Amours parallèles. L’intégrale de l’émission est disponible via ce lien.

Merci et bonne écoute.

Misa à l’eau l’année dernière Son voilier possède bien tout ce qu’il faut pour affronter torrents et marées. Une belle démonstration de l’adage « la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre » Ce deuxième album du protégé de Koriass rappelle justement beaucoup l’oeuvre du mentor. Avec d’excellent Beats « Old School » Bobby One offre un flow solide déblatère efficacement sur son quotidien et sur les travers de notre société. Sa prose contenant beaucoup de références populaires demeure riche et bien imagées. Plusieur matelots (Farfadet, Kard, Dirty Taz, Suspek-T, Confus, Rymz et bien sur Koriass) du Rap « Made in Québec viennent lui prêter mains fortes sans toute fois effacer la personnalité du capitaine. Avec ses 13 titires, cette épopée frole les 60 minutes mais s’avère une très belle traversée.

Un autre beau mardi soir en perspective avec la venue de Mario Peluso. Originaire de Rouyn-Noranda, il a lancé son premier album Malgré tout en 1998, depuis 5 autres disques ont suivis. Ici pour présenter son 6e album intitulé Mario Peluso & Les Hobos Hurleurs. Fan de la première heure, j’ai bien hâte de le rencontrer et de vous le présenter.

Avant l’arrivée de Mario Peluso, j’aurai pour vous le volet « Dans l’trouble » avec les nouveautés de  Guy Bélanger et Lisa LeBlanc ainsi que le retour du volet « Chansons à boire » avec une version acoustique du succès de Bran Van 3000 Drinking in L.A.

Pour terminé ce 223e Poste d’écoute, c’est au talent, entre autre, de Stéphanie Lapointe que je ferai appel; grâces à son nouvel album Les Amours parallèles.

Poste d’écoute, mardi dès 21h sur les ondes ou en ligne du FM 103,3

Après que Bashung ait lui-même repris Cohen sur son magnifique Bleu pétrole, Shock tisse à son tour un lien entre les deux auteurs/compositeurs/interprètes en reprenant « Madame rêve » du premier et « Everybody Knows » du deuxième. Du reste, c’est de la tête du Shock que sont issues les 7 autres chansons d’Avant l’aube. Une superbe réalisation de groupe (Stefie Shock, Jean-Luc Huet, Mathieu Dandurand et Dimitri Tikivoï) sied à merveille au paradoxe proposé entre les mesures hypnotiques dansantes et les textes clairs-obscurs parfois introspectifs. 9 titres après 3 ans c’est peut-être peu, mais 9 bons titres après 3 ans c’est très bien!

Le quatuor montréalais revient et nous prouve une deuxième fois qu’il possède la force d’élever sa technicité à un niveau supérieur tout en restant accessible à quiquonque est prêt à se frotter au Death Métal technique et progressif. Earthborn Evolution nous prend aux trippes dès « Elusive Reverence » pour nous relâcher  quelque 45 minutes plus tard! Avec ses nombreuses variations rythmiques et sa maîtrise technique irréprochable, impossible de ne pas succomber. Une décharge martelage épique!

@youplusmeoffcl – Rose Ave 6.5/10

Publié: 22 octobre 2014 dans Non classé

La rencontre entre Pink! et le Canadien Dallas Green peine a créer une ambiance de cocooning malgré une belle douceur générale; donc au final, nous voici devant un disque trop linéaire pour vraiment laisser sa marque. Dommage car l’harmonie des voix opère et Pink! surprend dans ce registre. C’est peut-être un peu le problème, j’aurais aimé que Green visite le registre de Pink! le temps d’une ou deux chansons. Rose Ave reste une oeuvre Folk bien écrite et aussi bien réalisée qui ne manque qu’un peu d’originalité.