@RymzOfficiel – Mille soleils 6.5/10

Publié: 17 novembre 2017 dans Musique

Grosse pression de faire suite à son Petit Prince lancé en 2016. Rymz poursuit dans cette veine nostalgique/mélancolie Old School avec sur utilisation d’autoTune. Plus en phase avec le Rap américain que celui made in Qc, Rymz n’évite pas toujours le piège de la superficialité sur Mille soleils (GTA). Le flow est solide et clair mais le propos souvent forcé, nombrilisme et bêtement vulgaire (Ragemode). Par chance Rymz sait aussi traduire ses éclair de génie; Ciao qui ouvre l’album dépeint une efficace authenticité pendant que la pièce titre prouve qu’il est capable de nuances et réflexions allumées. Mille soleils ne possède pas la puissance de Petit Prince mais prouvent que par moments, Rymz a encore des choses à dire.

Rymz - Mille soleils

Publicités

@barenakedladies ‏- Fake Nudes 8/10

Publié: 16 novembre 2017 dans Musique

Fidèle à eux-mêmes, les Barenaked Ladies sont de retour avec leur Pop à saveur Folk et leur riches harmonies vocales. Avec le plaisir comme marque de commerce, ils ne se gênent guère pour pointer du doigt certain de nos travers et faux pas (Invisible Fence). S’il demeure tout aussi mélodique, il se dégage de Fake Nudes une certaine mélancolie. Avec des pièces comme Flying Dreams, l’univers de Simon & Garfunkel n’est d’ailleurs pas très loin. C’est à nouveau avec un grand plaisir et tout sourire en coin que l’on traverse ce nouveau jalon d’une carrière riche en réussite.

Barenaked Ladies - Fake Nudes

Marée haute, le nouvel album d’Émile Proulx-Cloutier, ce n’est pas du Hip-Hop même s’il y a Les Murs contre la mer; ce n’est pas non plus une œuvre contestataire bien qu’on y retrouve Maman (adaptation de «MOMMY, DaDDY» de Marc Gélinas et Gilles richer). On n’a pas non plus affaire à un journal intime bien qu’on y entendre L’enfant scaphandre, ni à un pamphlet féministe malgré le Slam de la Force Océane. C’est une œuvre de grande poésie, authentique et dense; c’est Marée haute, le nouvel album d’Émile Proulx-Cloutier.

Émile Proulx-Cloutier - Marée haute

Premier album original posthume pour Sharon Jones qui avait eu le temps d’enregistrer Soul of a Woman avec ses talentueux Dap-Kings. Les session d’enregistrements ayant eues lieu entre les traitements lorsque que le corps mais surtout la tête le permettaient. Car pour Mme Jones, pas question de faire un album à moitié; ou l’apitoiement et la tristesse occuperaient tout l’espace. Non, elle souhait partir dans la joie et la force de caractère ayant formé sa légende. C’est donc dans l’amour de la musique que nous quitte la grande dame de la Soul.

Sharon Jones & the Dap-Kings - Soul of a Woman

S’il y a un problème avec ce deuxième album de Martin Valois, c’est peut-être l’originalité. Ce qui est paradoxale c’est que sur son premier album Knipperberg il explorait beaucoup plus donc avait ce caractère plus distinctif mais cet éponyme demeure plus abouti… Étrange, je vous le dis. Bien qu’il maitrise de manière juste et imagée les relations pas toujours simples entre les hommes et les femmes, Doc Valois (il est orthodontiste) gagnerait à varier les thématiques de ses chansons. Ne vous méprenez pas! Martin Valois (2017) est loin d’être mauvais; je nous souhaite seulement qu’il réussisse à fusionner ses deux univers.

Martin Valois - Martin Valois (2017)

FIL

Vous connaissez FIL? Non, alors cliquez ici! Vous découvrirez ainsi un artiste sensible, fragile et ouvert face à l’autre. Il était de passage sur Poste d’écoute afin de nous présenter son nouvel album Libérer les ombres; une oeuvre Folk/Pop touchante parsemée de quelques touches Reggae. Ah oui, je m’en voudrais de ne pas mentionner que FIL avait aussi sa guitare avec lui afin d’interpréter la fort jolie Libérer les ombres (Audio / Vidéo)

De plus, j’avais pour vous la nouveauté musicale d’Edgar Bori (Mauditement Bori) ainsi que le nouveau simple de Will Driving West. Sans oublier que les musiques de Jamil, Couteau Papillon (qui viennent tout juste de mettre en vente la « version deluxe avec livre illustré » de leur album Noir corridors), Mara Tremblay et Sunfields viendront entre autre meubler les volets #Infernal #Amoureux et #Juvenile.

L’intégrale de ce 370e Poste d’écoute est disponible sur le web du FM 103,3.

@cgainsbourg ‏- Rest 7/10

Publié: 14 novembre 2017 dans Musique

Sur Rest, la stature de Charlotte Gainsbourg, lui permet une belle liste d’invités (dont Paul McCartney et Owen Pallett) mais sa force demeure de bien savoir les incorporer afin de demeurer l’attrait principale de son œuvre. D’autant plus que pour la première fois elle en est l’auteure. Autre belle nouveauté, Rest contient quelques incursions francophones très réussies. Charlotte délaisse le Folk et explore d’avantage le sillon Electro dans sa musique; toujours en conservant des effluves Pop accessibles. Si l’œuvre demeure froide elle est néanmoins personnelle. Si Rest est moins conceptuel et plus disparate que ses propositions précédentes elle reste authentique.

Charlotte Gainsbourg - Rest