Soyons franc, cette collaboration entre Mme et M Carter est loin d’être mauvais mais au jeu des comparaisons (avec Lemonade et 4:44 entre autre) il est terminé perdant; bon perdant. C’est surtout dût à son conservatisme. Sur des grooves plus conventionnels, Beyoncé, qu’elle chant ou qu’elle rap, vole l’éclairage à Jay-Z qui nous donne trop souvent l’impression d’être arrivé en retard aux sessions d’enregistrements. Everything is Love demeurera agréable à écouter durant vos chaudes nuits d’été mais son manque d’audace risque d’en faire une œuvre rapidement oubliée.

Jay-Z & Beyonce - Everything is Love

Publicités

Trois ans plus tard, Ariane Zita nous revient avec un EP émotivement sensible et humainement engagé: J’espère que tu vas mieux. Doux mais tout de même rythmé, intime et pourtant universel, l’œuvre, n’est guère pamphlétaire mais demeure une prise de paroles assumée.

Ariane Zita - J'espère que tu vas mieux

Quels spectacles aller voir durant ces 30ième Francofolies de Montréal? Pas de panique, Poste d’écoute est là pour vous! Mardi dernier, je me suis penché (comme la semaine passée) sur la programmation en salle, comme celle en extérieur pour vous livrer mes suggestions de spectacles à ne pas manquer. Il y en avait pour tout les goûts. Pour cette dernière de deux émissions consacrées au festival, j’ai épluché les différentes propositions un jour à la fois avec de nombreux extraits musicaux.

De plus, j’ai eu l’immense plaisir de recevoir Catherine Durand qui met présentement les dernières touches à son projet Vingt visant à souligner ses 20 ans dans notre paysage musical en plus de prendre part à ces Francofolies avec un spectacle extérieur ce jeudi sur la scène Hydro-Québec dès 18 heure. Écoutez-là discuter de tout ça et bien d’autres sujets encore en vous dirigeant sur ma chaîne Youtube!

Festivalières et festivaliers,  à votre Poste d’écoute! Afin d’être bien informé, dirigez-vous sur le site web du FM 103,3 afin de (ra)trapper cette émission spéciale! Bonne écoute et bon Festival!

S’il existe des super-groupes, ici on a plutôt affaire à un super-duo! Joseph Arthur et Peter Buck (R.E.M.) s’unissent afin d’offrir un projet intitulé Arthur Buck. D’emblée, on remarque que sans être un album concept, la quasi totalité des chansons tournent autour de l’éveil… métaphysique. Plutôt varié, Arthur Buck trouve tout de même une bonne cohésion sonore. L’expérimentation d’Arthur et le côté accrocheur de Buck font bon ménage mais l’œuvre est longue et son petit quelque chose d’alarmiste devient lourd en fin d’écoute.

Arthur Buck - Arthur Buck (2018)

Voyou à peut-être mal choisi son nom d’artiste car il possède bien peu du voyou conventionnel. Il se dégage de se premier EP une Pop éthéré, un brin nonchalante mais paradoxalement sans paresse. Possédant de légères touches rétro, Voyou fait bonne usage des boîtes à rythmes. À surveiller.

Voyou - On s'emmène avec toi

Une semaine après le décevant Ye, Kanye West est de retour avec un EP concocté avec l’aide de Kid Cudis. Ensemble, ils forment Kids See Ghost, un mini-album pas mal plus intéressant de par sont inventivité et son absence de nombrilisme. Sérieux sans être prétentieux Kids See Ghosts regorge de détails sonores; et que dire de l’emprunt de Burn The Rain, signé Kurt Cobain et issu de Montage of Heck… Une collaboration efficace et concise.

Kids See Ghosts - Kids See Ghosts (2018)

@lilyallen ‏- No Shame 6.5/10

Publié: 7 juin 2018 dans Musique

Si ce No Shame est nettement supérieur au désastreux Sheezus il n’en demeure pas moi une œuvre convenue. Les textes de No Shame sont très personnelles et j’avoue que l’album est joliment produit. C’est la réalisation, celle-là même qui permet au émotions de prendre toute la place évinçant de la sorte toute la saveur baveuse avec laquelle Allen s’est fait connaître à ses débuts. Sur No Shame la maturité semble avoir un prix, celui du plaisir.

Lilly Allen - No Shame