Archives de juin, 2016

Simone, LISA Simone #FIJM

Publié: 30 juin 2016 dans Musique

Lisa Simone - My World

La première partie de Melody Gardot vient tout juste de se terminer et je suis ébahi devant la maturité et la gentillesse de Lisa Simone; oui la fille de. Avec une telle « legacy » j’en connais plusieurs qui se serait enflés la tête mais pas Lisa, faut la voir en fin de spectacle faire le tour du parterre en serrant la main de chacun des spectateurs avant de remonter sur scène tout sourir (sourir qu’elle aura tout au long de son tour de chant d’ailleurs). S’adressant à la foule dans un français des plus charmant, Lisa y va bien d’un jolie clin d’œil à sa mère Nina mais du reste, c’est son répertoire, sa personnalité que Lisa nous propose. Forte et en contrôle sa voix possède Soul et Swing. Merci de nous avoir présenté Ton Monde Lisa, on se retrouve très bientôt et j’ai bien hâte de voir qui fera ta première partie.

Call Me Wayne – Watchawow! 7/10

Publié: 30 juin 2016 dans Musique

Ah les album de reprises… Pourtant en voilà un qui à le mérite de faire beaucoup plus que de simplement reprendre l’oeuvre originale, beaucoup. Le « Setlist » est intéressant: Alanis Morissette, The Offspring, Peter Gabriel, Blue, Amy Whinehouse et j’en passe. Tous prennent un virage Jazz/Swing juste assez éclaté. Munie d’une bonne voix, Julie Hamelin lâche son fou sans toute fois perdre le contrôle. Une proposition pétillante mais légèrement éphémère.

Call Me Wayne - Watchawow!

img_0590

Mardi à Poste d’écoute je me suis entretenue avec Karl Gagnon, alias VioleTT Pi, pour la parution de son deuxième album Manifeste contre la peur. Un capharnaüm artistique, toujours aussi déjanté. D’où proviennent ses influences et son inspiration, tout comme sa démarche artistique; tant de sujets qui étaient bien sûr de la discussion. Pour (ré)entendre cette rencontre c’est par ici.

Comme si l’année 2016 n’était pas déjà assez triste au niveau des décès; voilà que c’est l’idole de jeunesse de beaucoup de québécoises qui nous à quitté, Pierre Lalonde. J’avais pour lui, autant que pour vous, un sympathique clin d’œil ainsi qu’une superbe découverte…

De plus, j’avais de la bien bonne musique pour vous dont celle de Laurence Nerbonne, Geneviève Racette, Joseph Edgar, Plume Latraverse et Claude Gauthier. Tout ça et beaucoup plus encore grâce au volets #CestLeTempsDesVacances et #Meconnu

Et finalement, un premier survol de la programmation du Festival International de Jazz de Montréal avec le volet #FIJM2016 avant mon émission de la semaine prochaine qui sera entièrement consacrée au Festival International de Jazz de Montréal.

Pour écouter cette édition de Poste d’écoute, dirigez-vous sur le site web du FM 103,3

.Bonne écoute!

Avec Erika Forster (Au revoir Simone) et Like’s Tennessee Thomas Read, Jenny Lewis présente son nouveau groupe, Nice as Fuck. Avec ce premier album (qui, avec ses 25 minutes, est en fait un EP) NAF offre un Rock à teneur Electro beaucoup moins provocant que son titre mais catchy a souhait. Sympathiquement désinvolte le trio semble mettre le plaisir avant l’invention. Agréable.

Nice as Fuck - Nice as Fuck (2016)

Pour ce cinquième Tome des ses Légendes d’un peuple, Alexandre Belliard se fait plus individualiste et chantant nos louanges par le biais de fortes personnalités québécoises. Paradoxalement, il s’éloigne souvent de l’hommage pour offrir des « chansons cadeaux » soit des pièces qu’auraient su apprécier les protagonistes. Touchant (J’insiste de toi – Hommage aux femmes autochtones disparues) Alexandre Belliard semble par moments osciller entre le désir de chanter et le poid d’un texte déclamé. N’empêche qu’à nouveau il fait œuvre utile d’un immense respect (Monsieur), d’admiration (Falardeau) et d’ouverture (Mon pays que voici – Ayiti). Chapeau.

Alexandre Belliard - Légendes d'un peuple - Tome V

La St-Jean est maintenant dernière nous et j’avoue que dans l’ensemble les spectacles de Québec et Montréal nous ont offert de bons divertissements. Delà à parler de moments mémorables… Je me dois de vous arrêter. En quoi un medley de Paul Piché, de Pagliaro, quelques chansons de (mais souvent seulement interprétées par) Marie-Mai, Yann Perreau, Koriass ou encore Éric Lapointe ont de mémorable. Du talent, oui mais on parle ici bien plus de divertissement que de moments dont on se souviendra encore… l’an prochain. 1 fois 5 est souvent LA référence en tant que spectacle de la St-Jean. Malheureusement il y a des lustres que le commité organisateur ne possède plus une telle audace dans sa programmation. Pourquoi est-il inconcevable aujourd’hui de penser un spectacle de la St-Jean qui ne soit pas un dérivé des Deux Pierrots? Lorsque Charlebois, Vigneault, Léveillé, Ferland et Deschamps ont prient d’assault le Mont Royal, c’était pour chanter du Charlebois, du Vigneault, du Léveillé, du Ferland et du Deschamps pas du Georges Dor, la Bolduc ni même du Felix Leclerc. Non. Tous ont interprétés leur répertoire. Comprenez-moi bien, je n’ai rien contre Paul Piché, Beau Dommage et Les Colocs; bien au contraire. Mais à vouloir plaire à tout le monde en ne misant toujours que sur les mêmes chansons, ses grands rassemblements sont à la culture ce que la restauration rapide est à la gastronomie, agréable mais vite digérés.

Terminon en rêvant d’un 1 fois 5 réellement actualisé ou Vincent Vallières (pour le romantisme de Jean-Pierre Ferland), Louis-Jean Cormier (pour l’intelligentsia de Claude Léveillé), Samian (pour les racines poétiques du Québec de Gilles Vigneault), Philippe Brach (pour la désinvolture de Robert Charlebois) et finalement Laurent Paquin (pour l’humoriste chansonnier à la Yvon Deschamps) proposeraient leur œuvre en symbiose devant une marée de drapeaux bleus et blancs. LÀ je crois que Je m’en souviendrais et l’aurais dans la mémoire encore longtemps.

Samito - Samito (2016)

Quelle belle rencontre aie-je véçue durant ce 302e Poste d’écoute avec la révélation Radio-Canada Musique du monde 2015/2016, Samito. Son parcours l’ayant mené jusqu’à nous, ses racines musicales autant que l’apport de sa ville d’adoption étaient de la discussion. L’intégrale de cet entretien est disponible par ici.

De plus je vous ai parlé des nouveautés signées Neko Case/K.D. Lang/Laura Veirs (case/lang/veirs), CRi (Tell Her) et Garbage (Strange Little Birds). Trois nouveautés incoporées à un tonne de bonne musique à l’intérieur des volet #AuLoin #RythmeCardiaque et #SurLaRoute

Cette 203e édition de Poste d’écoute est disponible sur le web du FM 103,3.