Archives de juin, 2017

Sur son deuxieme effort solo, Man of the World, Baio (Vampire Weekend) propose une approche légèrement différente. Les textes sont plus personnels et proches de l’actualité. Très groovy, Man of the World est résolument entraînant avec sa Pop entremêlant Electro et Rock avec une surprenante douceur et revoyant par moments aux années 80 de Tears for Fears. Une œuvre qui fait rapidement du bien et qui est assez riche pour durer.

Baio - Man of the World

Publicités

montreal-international-jazz-festivalGuillaume Martineau

Quels spectacles aller voir durant l’édition 2017 du Festival International de Jazz de Montréal? Pas de panique, Poste d’écoute est là pour vous! Mardi dernier, je me penché sur la programmation en salle, comme extérieur avec mes suggestions de spectacles à ne pas manquer. Il y en a pour tout les goûts. Pour cette première de deux émissions consacrées au FIJM j’ai épluché les différentes propositions un jour à la fois avec de nombreux extraits musicaux.

De plus, je me suis entretenu avec Guillaume Martineau, qui sera le 4 juin prochain à L’Astral (La Maison du Festival) afin de nous présenter son nouveau projet: Lucioles et leur album Théâtre magique! Un projet ou Guillaume s’éloigne légèrement du jazz et du classique pour mettre de l’avant l’aspect cinématographique de ses compositions instrumentales. Une rencontre disponible pour (ré)écoute par ici.

Ce Poste d’écoute spécial FIJM, partie 1, quant à lui, est offert en balado sur le site web du FM 103,3.

@Imaginedragons ‏- Evolve 6/10

Publié: 23 juin 2017 dans Musique

Les maîtres du Pop/Rock d’aréna sont de retour avec Evolve, un album au titre fort ironique tant l’évolution du groupe se fait stagnante. Oui Evolve est accrocheur, entraînant et bien produit mais il manque aussi cruellement d’inventivité.

Imagine Dragons - Evolve

Catherine Leduc

Ce mardi, j’avais le plaisir de recevoir sur Poste d’écoute, Catherine Leduc pour la parution de son deuxième album solo Un bras de distance avec le soleil. Catherine y, propose un regard sensible et une démarche introspective sur ses peurs et ses désirs. Construit autour du piano, les mélodies sont riches en détails et petites subtilités psychédéliques, effectuant ainsi une césure avec le penchant plus Rock de Rookie. Avec une prose toute en images, elle réussi à dire beaucoup avec peu. Faisant fit des carcans «radiophoniques», Catherine confirme son désir d’une création libre et affranchie. Vous pouvez (r)attraper cette belle rencontre en cliquant sur ce lien.

De plus, je suis revenu sur un bon nombre de nouveautés musicales dont La Rangée des Popsicles par Louis-Philippe Gingras, More Fast Songs About the Apocalypse de Moby and The Void Pacific Choir, Volver par Benjamin Biolay, Crack-Up des Fleet Foxes, L’oeil de la tempête par Mardi Noir et Melodrama par Lorde. Ces nouveautés et beaucoup plus encore étaient réparties à l’intérieur des volet #Rattrapage #OeilPourOeil et #DansLeNoir.

Un 351ième Poste d’écoute à ne pas manquer, maintenant disponible en balado sur le site web du FM 103,3.

@Disizfr ‏- Pacifique 6.5/10

Publié: 19 juin 2017 dans Musique

S’il est vrai que Disiz est plus sombre sur Pacifique, il est aussi plus linéaire. L’album est long, trop long. Dommage car l’artiste n’est pas à cours de bonnes idées mais elles se trouvent largement diluées. Notons cependant que Disiz évite l’envie (après douze albums!) de nous faire la morale. Introspectif, il n’hésite pas non plus à regarder à l’avant. S’il se questionne toujours dans ses propos, c’est avec ses rythmiques qu’il semble figé dans le passé. Pertinent mais sans grandes surprises.

Disiz la Peste - Pacifique

@Benjamin_Biolay – Volver 7.5/10

Publié: 18 juin 2017 dans Musique

Suite de Palermo Hollywood, Volver en possède les mêmes bases; constituant ainsi un diptyque «argentin» dense. L’heure que dure Volver demeure relativement optimiste (autant que peut l’être Biolay). De style très variés, Biolay passe du Latino au Rock en passant par un romantisme Funk et électrique. Nonchalant, sans être pédant Volver est une œuvre verbeuse qui accompagne à merveille une chaude journée de farniente.

Benjamin Biolay - Volver

C’est au tour d’Alain Souchon d’être repris et célébré (de son vivant )! La pléiade d’artistes invités par les fils (Pierre et à Charles) du chanteur est impressionnante et variée (Jeanne Cherhal, Izia, Vanessa Paradis, -M-, Jean-Louis Aubert, Benjamin Biolay, Catherine, Oxmo Puccino, Brigitte, Arthur H, Tété). Si chacun d’entre eux ne s’éloigne pas trop de l’œuvre original de Souchon, ils parviennent tout de même à y laisser leur trace. C’est deja pas mal.

Alain Souchon - Souchon dans l'air (Volume 1)