Archives de janvier, 2019

Sur Pourchasser l’aube, son deuxième album, Caroline Savoie semble bercé par une douce mélancolie. La tristesse mais aussi une certaine détresse habite son œuvre. Il y a bien quelque pièce plus joyeuse comme Mille et un, mais généralement on ressent la déprime ambiante qu’elle nous partage tout au long de l’album. Pourchasser l’aube semble aussi faire œuvre « auto » utile de part son côté salvateur tant son autrice que pour ses auditeurs.

Publicités

Prieur & Landry – Surreal Memories 8/10

Publié: 31 janvier 2019 dans Musique

Surreal Memories, c’est la rencontre d’une batterie et d’une guitare dans un monde de distorsions et de rythmes martelés d’où tremble une voix grave et caverneuse. Un univers sombre et pesant de Stoner Rock un brin Bluesy. Sans artifice aucun, Prieur & Landry soulèvent la crasse ambiante avec leur authenticité.

D2010_pouches

Fredric Gary Comeau – The Glimmer 8/10

Publié: 29 janvier 2019 dans Musique

Le dernier album de Fredric Gary Comeau remonte à 2009 (Effeuiller les vertiges) mais sont dernier album anglophone remonte lui à 2001 (Hungry Ghosts). C’est avec un immense plaisir que je le retrouve sur The Glimmer comme s’il ne s’était jamais absenté. Romantisme, sensualité et beauté côtoient noirceur, mystère et somptuosité. S’est accompagné des voix d’Alexandre Désilets et Andrea Lindsay que l’on redécouvre la voix de Comeau, à la fois plus claire et plus puissante mais toujours aussi chaude et envoûtante. Comeau y parle de deuil, de rupture, d’amitié et bien sûr d’amour sur fond de musique Country, Folk (Little Lion, Out for Blood) mais aussi Jazz et Rock (Time to Leave, There’ll Be No End to This).

fredric gary comeau - the glimmer

@marcocalliari – Bang ! Bang ! 8/10

Publié: 28 janvier 2019 dans Musique

Afin de souligner ses trente ans de carrière Marco Calliari nous propose bien plus qu’une simple compilation. Bang ! Bang ! retrace en quelque sorte le cheminement du chanteur en le rehaussant tantôt de nouveaux arrangements, tantôt de nouvelles collaborations et tantôt de nouvelles chansons. Sont amour du Rock y est dépeint grâce à la participation d’Anonymus (qui vient aussi de lancer un nouvel album) sur plusieurs pièces, ses racines romantiques italiennes y sont représentées par quelques œuvres du catalogue italien mais on y retrouve aussi sont attachement au Québec avec le Trad de Michel Faubert. Ainsi, arrangements de cuivres et guitares Rock se côtoient avec fougue et sans gêne pour notre grand plaisir!

marco calliari - bang ! bang !

@AnonymusMetal – Sacrifices 8.5/10

Publié: 28 janvier 2019 dans Musique

Ce huitième album original en trente ans porte bien son nom. C’est la pédale au plancher qu’Anonymus lance les festivités! On reçoit les dix chanson de Sacrifices comme une tonne de briques. Sacrifices, dénombre, oui les nombreuses embûches rencontrées par le groupe malgré la reconnaissance récoltée aux cours des trente dernières années, mais aussi celles que l’on traversent au quotidien. Lourd, martelant et fort inventif. Bref onze Sacrifices qui ne seront pas difficiles à faire!

anonymus - sacrifices

@Simon_Kearney – Maison ouverte 6.5/10

Publié: 26 janvier 2019 dans Musique

Bien que le principale intéressé décrive Maison ouverte comme sont réel premier album (sans toutes fois renier La Vie en mauve paru en 2015), Simon Kearney s’y cherche encore beaucoup. Voix ultra transformé sur Bad Girl Mama et voix aiguë sur Câline. Discourt faussement «je m’en foutisme» ou cruellement réaliste (Pop’n’Roll). Kearney est, sur Maison ouvert, bien de son temps (j’ai beaucoup pensé à La Hiéracill de Jérôme 50 d’ailleurs). Les mélodies de Simon et les arrangements de Marc Chartrain sont forts efficaces, très catchy et majoritairement joyeuse; faisant ainsi un sympathique contrepoids au défaitisme de certains textes.

simon kearney - maison ouverte

@Weezer – Weezer (Teal Album) 6/10

Publié: 25 janvier 2019 dans Musique

De Black Sabbath à Toto! Ça ratisse large sur cet album surprise de Weezer! Cependant, je serais bien mal placé de décrier cet éclectisme (après tout c’est pas mal le fondement de Poste d’écoute 😉). Par contre, les adeptes de l’émission sus-mentionnée connaissent mes spéciaux « Reprises Originales » et mon amour dès relecture s’éloignants des versions originales. C’est justement le problème sur le Teal Album, Weezer se colle bien trop souvent sur les versions originales; à un point tel que j’ai souvent eu l’impression à une imitation plutôt qu’une réinterpretation.

weezer - weezer (teal album)