Archives de décembre, 2018

@slamdisques – Zoo 3 8/10

Publié: 21 décembre 2018 dans Musique

Nouvelle tradition qui, mine de rien, en trois ans est entrain de devenir un incontournable du temps des Fêtes. Slam Disque lance Zoo 3, compilation de reprises de chansons où le seul mot d’ordre est: en français svp! Ainsi Rouge pompier offre une traduction de It’s No Good de Depeche Mode mais surtout The Decline, chanson fleuve de 18 minutes lancée par NOFX est ici intégralement traduite et interprétée par Noé Talbot, Connifer et Maxime Boudrias; Wow! Même si elles ne sont pas traduites, les Emmène-moi (Capitaine Révolte), Y va toujours y avoir (O Linea) et Je t’aime moi non plus (Ripé) demeurent digne de mention. J’ai aussi eu l’impression que Zoo 3 offre plus de maturité dans la continuité. Ainsi, même Slater & fils et leur relecture de C’est belle une fille de François Pérusse ou Darlin’ de Roch Voisine par les Slam Chicks revêtent des airs tourmentés et sérieux. Presque sans faute (The Mashup et leur relecture d’Aux portes du matin de Richard Séguin aurait pu faire mieux mais surtout pour moi Feuyemobil qui à nouveau m’est INSUPPORTABLE, inutile et très enfantin) Zoo 3 possède une énergie brute et Punk avec son lots de bons coups (Oktoplut – Qui sait de Daniel Lavoie).

Slam Disques - Zoo 3

Publicités

Intime, drôle et intelligent. Définitivement, cette captation du spectacle de Bruce Springsteen sur Broadway frôle la classe de maître. Une autobiographie documentée et racontée sans grande pudeur. Durant les nombreux passage racontés, il est difficile de ne pas pensé à Glitter and Doom de Tom Waits paru il y a quelque temps. Dépouillé, les chansons que le Boss interprètent demeurent d’une richesse bouleversante. Une splendide façon de faire du neuf avec du vieux.

Bruce Springsteen - Springsteen on Broadway

 

Pour une quatrième fois, moi et Martin Lachance nous nous sommes retrouvés en cette fin d’année le temps de #2018EnDuo. Daniel Bastien étant forcé de s’absenter pour cause de maladie Martin et moi avons malgré tout décidé de faire la fête avec vous!

Martin nous a fait part de ses récents coups de cœur Blues mais aussi, pour une rare fois, de ceux de d’autres créneaux musicaux. Il a aussi eu la chance, il y a quelques jours, de rencontrer Sébastien Plate des Respectables. L’artiste s’apprête à lancer son premier album solo. C’est avec un immense plaisir que nous vous avons présenté le fruit de leur rencontre… Il paraît même que Sébastien avait une primeur et une exclusivité pour vous! (Écoutez le 30 minutes que Martin et Sébastien ont passé ensemble en cliquant ici après la première minute)

À tout ce beau programme, je me suis permis d’ajouter une bonne dose de musique québécoise. Mais surtout, j’ai fait appel à l’auteur-compositeur-interprète FIL Boucher afin qui vienne en studio avec nous pour lancer les festivités! Ainsi, FIL nous a interprété quelques classiques du temps des fêtes dont C’est Noël de Paul et Paul et Le Sentier de neige des Classels ainsi que sa propre et nouvelle composition Polaire; toutes trois disponibles sur ma chaîne YouTube!

Vous dire si on a eu du plaisir! Un plaisir que vous pouvez maintenant rattraper et partager en passant sur le web du FM 103,3! (1ère heure2ième heure3ième heure)

Joyeuse fêtes!!

Fred et Martin

@TheDecemberists – Traveling On 7/10

Publié: 14 décembre 2018 dans Musique

Sans être transcendant, ce EP de cinq titres prolonge le plaisir ressentie à l’écoute de I’ll Be Your Girl sortie en mars dernier. Quelques touches Baroques avec l’influence des Beatles époque Paperback Writer sur Midlist Author.

The Decemberists - Traveling On

Voici la liste des 20 albums m’ayant le plus fait vibrer en 2018! Qu’en dites-vous?

Created with GIMP

20ième position: Pierre Lapointe ‏et Les Beaux Sans-Cœur – Ton corps est déjà froid

19ième position: Les Trois Accords – Beaucoup de bonheur

18ième position: Monsieur Mono – Le Grand Nulle Part (En entrevue)

17ième position: Koriass – La Nuit des longs couteaux

16ième position: Alaclair Ensemble – Le Sens des paroles

15ième position: Emika – Falling in Love with Sadness

14ième position: Paul McCartney – Egypt Station

13ième position: Father John Misty – God’s Favorite Customer

12ième position: Benjamin Deschamps collectif – No Codes (En entrevue)

11ième position: M. Chandler – M. Chandler (2018) (En entrevue)

10ième position: Salomé Leclerc – Les Choses Extérieures

09ième position: Voïvod – The Wake

08ième position: Les Hôtesses d’Hilaire – Viens avec moi

07ième position: Monster Truck – True Rockers

06ième position: Victor Wainwright – Victor Wainwright and the Train

05ième position: Elliot Maginot – Comrades

04ième position: Richard Séguin ‏- Retour à Walden (Sur les pas de Thoreau)

03ième position: Will Driving West – Silence

02ième position: Milk & Bone – Deception Bay

01ière position: Mystery – Lies and Butterflies (En entrevue)

Vous pouvez aussi écouter l’émission intégrale consacrée à ce palmarès jusqu’à la mi-janvier 2018 sur le site web du FM 103,3.

Pour des raisons tant esthétiques qu’économiques Jérôme Minière a pas mal tout fait lui-même (à part les cordes ajoutées par Guido Del Fabbro) sur son nouvel album Dans la forêt numérique. Il s’accorde ainsi plus de libertés (ce qui nous renvoie à son 1er album Monde pour n’importe qui) dont celle de chanter plus que de réciter (ce qui nous renvoie à son album Petit cosmonaute). Fidèle au style qu’il a lui-même beaucoup développé (l’Electro/Folk) Minière n’est plus aussi novateur mais demeure d’une pertinence inouïe. Il use d’une prose hautement poétique et riche pour parler de sujets de notre quotidien chaotique et connecté. Une suite (Une clairière) est déjà annoncée pour l’hiver prochain, d’ici là Dans la forêt numérique a déjà beaucoup à offrir.

Jérôme Minière - Dans la forêt numérique

@EricClapton ‏- Happy Xmas 7/10

Publié: 1 décembre 2018 dans Musique

L’homme souvent intérieur à la guitare si splendide qui offre un album de Noël… je ne savais trop quoi attendre de celui-là… D’emblée, je salut la sélection de chanson qui bien qu’elle contienne les classiques ‘White Christmas’, ‘Silent Night’ ou encore ‘Jingle Bells’ s’éloigne plus souvent qu’à sont tour des sentiers piétinés par la horde de reines du Père-Noël (Away in a Manger, Everyday Will Be Like a Holiday ou Sentimental Moments); de plus Clapton y va d’une création: For Love on Christmas Day. Sans surprises, chacune des pièces se trouvent décorée d’un manteau de Blues et d’ornements de nostalgie. Sobre mais agréable.

Eric Clapton - Happy Xmas